^Ministère des Enseignements Techniques et de la Formation Professionnelle

logo

Le Ministre

  Photo du Ministre

   M. KASSOUM M. MOCTAR

Services Rattachés

Partenaires

  • 1.jpg
  • 2.jpg
  • 3.jpg
  • 3a.jpg
  • 4.JPG
  • 5.jpg

Cette loi  stipule que la formation professionnelle continue a pour objet de favoriser l’insertion ou la réinsertion et la mobilité professionnelle des travailleurs et d’adapter les travailleurs à l’évolution de la technologie et des métiers

Elle vise aussi à  contribuer dans une synergie d’action, à la prise en charge socioprofessionnelle des jeunes et des adultes en besoins de formation, d’insertion professionnelle, d’emploi ou de reconversion.

 

Pour assoir une véritable base de développement socioéconomique, ‘’le Niger doit compter sur les compétences techniques et professionnelles de ses ressources humaines et la formation professionnelle en général et la formation tout au long de la vie en particulier, appelée aussi Formation Professionnelle Continue apparait comme un enjeu stratégique pour les demandeurs d’emplois, les salariés du secteur public ou du privé dans un monde en constante évolution’’ a indiqué le ministre Moctar dans l’allocution qu’il a lue à cet effet. En conséquence, la réactualisation des savoirs et l’acquisition de nouvelles connaissances ‘’sont une nécessité pour les professionnels de tous les secteurs car aucune entité, aucun pays, aucune entreprise, ni aucune administration ne peut s’y soustraire aujourd’hui au risque d’être dépassé et demeurer peu ou pas performant’’ ajoute-t-il.

En dehors des points importants que les débats ou les recommandations pourraient amener à retenir, la rencontre a porté sur quatre points essentiels, hormis une présentation succincte des missions du Ministère. Il s’agit de la formalisation du cadre de concertation avec le secteur privé ;  de la formation continue des travailleurs du secteur privé ; des stages professionnels des apprenants de l’EFTP ; de l’apprentissage par alternance et de l’immersion professionnelle des formateurs et encadreurs de l’EFTP.

‘’Je ne doute point de votre volonté à continuer à vous investir pleinement pour le développement de la Formation Professionnelle en atteste votre payement régulier de la taxe d’apprentissage même si le système de collecte et de reversement au profit des travailleurs de la formation professionnelle continue en général et de vos travailleurs en particulier se doit d’être amélioré’’ a enfin indiqué le ministre de l’Enseignement Technique et Formation Professionnelle.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Niger Moussa Sidi.

Source: ANP 

01

Copyright © 2014 MET/FP Niger